L’infini

Un livre fermé aujourd’hui peut s’ouvrir demain, Un poème ne s’oublie pas, il s’en va et revient… L’histoire de l’art emprunte toujours le même che...

Métaphysique des vagues…

Un café à midi, Rien de mieux… Ce que l’on dit, Tout est fini… Face aux cieux, Si la lune brille… Ô ciel si précieux… Où l’homme scintille… Et l’on s’arrête ici… Dans un café à midi Les cieux dans les yeux Et c’est ainsi… Que l’âme se délie.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :