Dessein

Il n’y a pas d’influence sans l’essence, missive du fort…

L’âme transcende la monade, éclipsant le ferme du corps…

Les chansons s’écrivent sur nos lèvres d’une voix haute et forte…

La poésie se dessine lentement par les maux laissés sur le pas de la porte…

Nul ne peut ignorer le rock du tendre…

Cela dit, la vérité n’est pas toujours belle à entendre…

Oubliez-moi, oubliez-vous, oubliez tout…

Puisque l’existence est un rien dans un tout !

Qui peut prétendre comprendre l’incompris ?

Alors que le propre du mot ne laisse aucune place…

Inutile de tergiverser, ça s’est compris…

Mais pas pour tous, pauvre populace…

Pourquoi écrire de longues phrases si ce n’est que pour les survoler…

Depuis que l’homme sait qu’il pense il ne cesse de se prendre pour un surdoué…

Ceci n’est pas une poésie, c’est un film, une des histoires de l’humanité…

Perdu dans la fonte des glaces, brulant sous le soleil avec fierté…  


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :